BIOGRAPHIE

Cancer ascendant Lion (pour celles et ceux que ça intéresse), né en 1971 à Lausanne, promis à un grand avenir (c’est raté), j’ai quand même réussi à me marier (puis divorcer), me multiplier en deux adorables enfants, étudier (management sportif, comptabilité et communication institutionnelle) et même apprendre quelques métiers (comptable, responsable RH, entrepreneur, organisateur d’événements, assistant de direction, écrivain public, éditeur). Maintenant, je suis formateur d’adultes.

En bref, je suis…

fondateur du Projet Perséides, curieux, épicurien, tarologue, passionné de conquête spatiale, écologiste, joueur, politicien, randonneur fou, escrimeur (jadis), rôliste, hyperactif (malgré moi), impatient (genre caniche nain), coeur d’artichaud et j’ai une tétrapétée de défauts (saupoudrés d’une ou deux qualités).

J’aime…

le rock progressif, les bières artisanales, cuisiner, le cinéma, les idées absurdes, les mythologies, les longues marches, les discussions à bâton rompu, les chiens, la typographie et plein d’autres trucs dont la morale m’interdit d’en dresser l’inventaire.

Je déteste…

la salade et le vélo (ben ouais, c’est comme ça).

Et j’essaye de trouver le temps d’écrire. Du polar, de la science-fiction, de l’horreur, du fantastique, de la fantasy et parfois un mélange de tout ça.

Trois romans plus tard, j’envisage encore bien des aventures (et même de la romance).

Portrait de Nicolas Genoud

BIBLIOGRAPHIE

ROMANS

2015 – Conflit d’intérêts, Punk éditions

2019 – Des Haines si ordinaires, Punk éditions

2021 – Ramsès Boulevard, Punk éditions

NOUVELLES

1993 – Visions interdites, Imagine n° 63 (pseudo Nicolas G. Doegun)

2021 – La vieille qui n’aimait pas les chats, Pulper Heart n° 26 (pseudo Amiel Rooker)

2021 – La laveuse de nuit, Halloween en 13 nouvelles, Kadaline